Loading...
 
(Cached)
Refresh Print

Sous-comité paix et sécurité internationales


version anglaise

La planche complète sur le wiki:
http://www.greenparty.ca/lp/AAISC-IPA(external link)

D'autres questions et réponses en anglais:
http://www.greenparty.ca/lp/Further+questions+and+answers(external link)

------------


Paix Internationale, Sécurité et Soutien. Une Vision et Structure
d'Organisation.

Question:

Quel est le rôle du Canada dans le monde et comment le Canada peut-il porter au maximum l'efficacité de ce rôle en tant que nation d'influence
secondaire?

Prise de Position:

Le Parti Vert propose que la politique internationale Canadienne devrait
activement consolider la paix, protéger les écosystèmes menacés et faire
progresser la sécurité humaine dans le monde.

Nous pourrions mieux répondre au défi social, de l'environnement et de la politique mondiaux en mettant au point et en coordonnant mieux les affaires extérieures Canadiennes ainsi que les programmes de maintien de la paix et d'assistance au développement.

Pour accomplir avec plus d'efficacité l'objectif de transmettre la stratégie
3 D du Canada (défense, diplomatie et développement), nous proposons une prise de décision et une co-ordination plus approfondies entre le Ministère de la Défense Nationale (MDN), le Ministère des Affaires Étrangères Canada (AEC) et l'Agence Canadienne de Développement International (ACDI).

Cette co-ordination approfondie serait exécutée par une nouvelle Agence
d'Affaires Internationales et Sécurité Compréhensive (AAISC). Cette Agence aurait comme mandat principal de se concentrer sur la consolidation de la paix, sur la durabilité de l'environnement et sur la protection des droits humains dans le monde.

Cette Agence dirigerait et financerait (sans fusionnement) le Ministère de
la Défense Nationale, l'Agence Canadienne de Développement International et le Ministère des Affaires Étrangères (fonctions de citoyenneté non comprises).

L'Agence d'Affaires Internationales et Sécurité Compréhensive serait
composée de personnes exceptionnelles provenant de chaque ministère fédéral (qui seraient soigneusement choisies selon leurs talents, leurs attitudes intégratives et leurs compétences collaboratives), ainsi que des experts choisis en dehors du gouvernement. Il y aurait un noyau permanent et un groupe de transition pendant un an provenant de leurs ministères fédéraux. L'Agence serait responsable de l'évaluation des risques, de l'établissement des priorités et du budget pour MDN, l'AEC, et l'ACDI.

Le Ministère de la Défense Nationale, le Ministère des Affaires Étrangères
Canada et l'Agence Canadienne de Développement International resteraient des organisations autonomes avec leurs mémoires institutionnelles et leurs systèmes intacts, mais avec le nouveau mandat de planifier et d'exécuter les priorités délimitées par l'Agence d'Affaires Internationales et Sécurité Compréhensive (AAISC).

Le MDN serait devisé en deux forces séparées, mais complémentaires - une force concentrée sur le plan international avec une capacité de réponse compréhensive rapide et une autre se concentrant sur le plan national. Cette dernière serait composée d'une nouvelle Garde Canadienne,une nouvelle Garde Canadienne de Réserve,(qui comprendrait la Garde Côtière Canadienne actuelle représentant l'aile non militaire), ainsi que la Commande du Nord, considérablement élargie (et comprenant les Rangers Inuit). La Garde Canadienne se concentrerait sur la sécurité domestique Canadienne, sur l'intervention en cas d'urgence, sur les activités terroristes intérieures et sur la protection du territoire.

Argumentation:

Le peuple Canadien peut être fier, avec raison, de son rôle historique dans le développement de programmes de maintien de la paix internationale sous l'entremise des Nations Unies. Malheureusement, une lacune de vision politique et de direction de la part des gouvernements récents a grandement diminué nos ressources militaires (avec répercussion de sécurité) et limité notre capacité opérationnelle. Le genre de défis de sécurité auxquels le Canada et le monde font face a également changé et est devenu plus complexe. En vue de
ces nouveaux défis, nous ne pouvons plus nous permettre de retarder le
renouvellement de notre vision internationale et contribution potentielle.

Les menaces contemporaines envers la sécurité internationale et le bien-être proviennent pour la plupart du terrorisme international, de bandes de criminels internationaux, ainsi que des facteurs d'environnement très
sérieux, tels que le changement rapide de climat, l'épuisement de ressources naturelles, la pollution de l'air et de l'eau et la propagation de maladies épidémiques et d'espèces exotiques. De plus, une pauvreté sévère dans plusieurs pays en voie de développement (attribuable en grande partie au accords commerciaux injustes, au fardeau impossible de la dette extérieure, et aux maladies épidémiques) ainsi que les institutions civiles qui se battent, continuent d'exacerber les conflits locaux et régionaux causant une grande souffrance humaine, la mort, et encore plus de pauvreté.

Le besoin désespère d'une réponse internationale proactive et logique de la part du Canada est nécessaire non seulement pour raisons morales mais aussi pour nos propres intérêts. Même en poursuivant une politique d'isolement et de protectionnisme, le Canada ne sera pas épargné des conséquences extrêmes de ces développements extérieurs globaux.

Le Canada peut et doit mener par son exemple. Au fil du temps, nous avons développé un modèle social et politique multiculturel qui promouvoie une alternative aux conflits ethniques et tribaux. Nous pouvons aider dans le développement d'institutions de société civile indigène et de processus politiques grâce à notre expérience et sensibilité multiculturelle. Nous pouvons jouer le rôle de leader dans une coalition internationale pour la consolidation de la paix et la durabilité de l'environnement. Quand, et si, une action plus forte est parfois nécessaire, ce devra être abordé de manière multilatérale en accord avec la loi internationale. Nous devons être proactifs avec d'autres alliés en accord, dans la communauté internationale, afin d'éviter de futurs génocides, comme la tragédie du Rwanda. Nous appuyons l'initiative des Nations Unies revendiquée par le Canada de créer un protocole international de la "Responsabilité de Protéger".

La nouvelle restructuration proposée concernant le processus de décision
aiderait a réduire les conflits internes et l'effet de silo entre le
Ministère de la Défense Nationale, le Ministère des Affaires Étrangères
Canada et l'Agence Canadienne de Développement International (comme nous venons à nouveau de constater dans la lutte interne concernant le délai de la révision des politiques des Affaires Étrangères et de la Défense).

Encore plus important, cette restructuration a le potentiel, de créer une
synergie qui pourrait engendrer une nouvelle période dorée dans l'activité internationale du Canada. Une période où le Canada formellement explore et développe (et non improvise) l'avant-garde d'engagement international intégral et collaboratif.

Cette approche compréhensive et intégrative commencerait à adresser et
corriger plusieurs problèmes chroniques à l'intérieur de ces trois
ministères fédéraux:

- Le Ministère de la Défense Nationale : un manque de fonds relatifs a son
vaste mandat, ainsi que des problèmes de recrutement, d'entretien et de
conservation du personnel militaire.

- Le Ministère des Affaires Étrangères qui souffre intérieurement d'une
absence de motivation, d'un manque de vision très importante et de
leadership visionnaire.

-L'Agence Canadienne de Développement International qui souffre du roulement du leadership, de ressources limitées qui ne répondent pas aux besoins, ainsi que les problèmes de sécurité pendant la livraison et la distribution d'aide.

Le Parti Vert s'efforcerait de procurer la meilleure protection et
préparation (physique et également psychologique) envers ceux que nous mettons en danger par nos objectifs canadiens internationaux, et nous ferions tous nos efforts pour grandement améliorer la qualité de vie de leurs familles en améliorant les salaires, les logements et le choix de
transfert temporairement entre la force internationale et le service
intérieur de la Garde Canadienne.









Show php error messages